top of page

Histoire de pigeonnier


Un pigeonnier construit en 1840 dans l'Oise, fait de briques rouges. Construction en matériaux traditionnels de la région picarde
Pigeonnier de 1840 (Oise)

Les premiers pigeonniers sous forme de volière datent d'il y a très longtemps, vers le 16ème siècle avant notre ère. Ils servaient principalement pour l'engrais des cultures. Finalement, en 2023 on a pas inventé grand chose.... Les fientes des oiseaux étaient utilisées pour fertiliser les sols ! Et oui, cela fait bien longtemps qu'on connait les vertus de leurs déjections. Les pigeonniers sont une tradition chez les nobles datant du moyen-âge. On en trouve dans toutes les régions de France. A l'origine, posséder un pigeonnier était un véritable signe extérieur de richesse. En effet, seuls les nobles pouvaient en avoir un car c'est eux qui détenaient les terres et ce sont les surfaces de terres labourables qui permettaient d'avoir un pigeonnier plus ou moins grand. Plus on a de terres labourables, plus on a l'opportunité de construire un grand pigeonnier. Mais bien évidemment, certains seigneurs étaient tentés de tricher et le faisait. C'est ainsi que l'expression "se faire pigeonner" est apparue. Les roturiers pouvaient en posséder, mais leur construction étaient obligatoirement sur pilotis et étaient très limité en capacité.

C'est vers 1884 que l'on a arrêté de construire des pigeonniers car depuis 1789 les cahiers de doléances étaient remplis de plaintes à l'égard de ces édifices. Ainsi, les lois changent, obligeant à garder enfermés les pigeons plus des 2/3 de l'année ainsi que de les nourrir exclusivement dans les pigeonniers. L'intérêt pour ces constructions est en déclin. Les nuisances ne datent donc pas d'aujourd'hui non plus. Les pigeons étant des champions de la reproduction, rien d'étonnant à tout cela.


Kommentare


bottom of page