top of page

Comment devenir fauconnier


Fauconnier, un métier en devenir

La fauconnerie : une pratique complexe et variée


La fauconnerie est une discipline qui se divise en trois catégories distinctes :

  • La chasse : remontant à environ 3500 ans, cette méthode de chasse avec des oiseaux de proie est aujourd'hui peu pratiquée en France. On la nomme chasse au vol. C'est l'oiseau qui chasse, pas le fauconnier, qui ne fait que l'accompagner ou lui "servir de branche".

  • La volerie : également désignée sous le nom de "spectacle", cette discipline peut être exercée dans des parcs animaliers ou parcs à thème, tels que le Puy du Fou ou le Zoo de Beauval. Elle peut également être pratiquée lors d'événements à thème médiéval, ou en itinérance.

  • L'effarouchement : cette pratique consiste à s'aider d'un rapace, prédateur naturel, pour éloigner les oiseaux "nuisibles". Les fauconniers peuvent ainsi protéger les monuments et les biens publics souillés par les fientes et les cultures dont les semences sont dévorées par les oiseaux.

Pour devenir fauconnier en France, il est obligatoire d'avoir un permis de chasser. Apprendre la fauconnerie nécessite un engagement personnel important, tant en termes de temps que de déplacements. Il peut être difficile de trouver un fauconnier proche de chez soi prêt à former des apprentis, cela nécessite donc une recherche approfondie.


Une fois que vous avez acquis les compétences nécessaires, vous devrez faire une demande auprès de la DDPP de votre département (préfecture) pour obtenir une autorisation de détention ou un certificat de capacité, selon que vous exercerez cette activité à titre professionnel ou de loisir. Votre formateur ou mentor saura vous conseiller sur la meilleure option à choisir en fonction de votre projet.


N'hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez obtenir des informations supplémentaires sur la fauconnerie. Nous serons heureux de vous orienter dans la bonne direction.

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page